Newsjacking : un bon moyen de faire le buzz ?

Le newsjacking : le comment du pourquoi

Comment appelle-t-on le fait de « détourner une nouvelle en y injectant ses idées dans le but de générer visibilité et engagement sur les médias sociaux » ? Réponse : le newsjacking ! (selon la définition de David Meerman Scott, un spécialiste du sujet).

Jamais entendu parler du newsjacking ? C’est un concept qui existe déjà depuis plusieurs années et beaucoup de marques s’y sont essayées de façon plus ou moins réussie. Certaines en ont même fait leur image de marque comme Oasis. Prenons quelques exemples :

newsjacking-oasis-defimedia

Sortie du film « 50 nuances de Grey » (capture d’écran récupérée sur la page Facebook d’Oasis Be Fruit)

newsjacking-oasis-defimedia-2

Naissance du bébé royal de Kate & William (capture d’écran récupérée sur la page Facebook d’Oasis Be Fruit)

newsjaking-sncikers-defimedia

Luis Suarez, joueur de foot, avait tenté de mordre un adversaire italien lors de la coupe du monde de football 2014. Newsjacking de Snickers. Image récupérée sur le site http://www.rantlifestyle.com/2014/06/25/15-awesome-tweets-about-luis-suarezs-biting-incident/

newsjacking-kitkat-defimedia

Plusieurs utilisateurs des premiers modèles de l’Iphone 6 sorti en 2014 ont constaté que leur téléphone s’était plié. Rapidement Apple a dû faire face à un « bendgate » sur les réseaux sociaux.  Newsjacking de KitKat. Image récupérée sur le site http://loboads.com/apple-bends-will-fold/

Quelles sont les bonnes conditions pour réussir son newsjacking ?

Ces quelques exemples permettent de comprendre une chose : le newsjacking se base sur la réactivité et la créativité. Mettre en œuvre ce concept cela ne s’improvise pas ! Ça doit faire partie d’une stratégie de communication à long terme. C’est une préparation qui commence par une veille médiatique constante grâce à des outils comme Mention, Google Alertes et bien d’autres qui permettent de surveiller les tendances sur le Web sur un sujet donné.

Alors attention : il ne faut pas faire n’importe quoi n’importe quand en espérant que cela fonctionne ! Il est primordial d’utiliser le newsjacking à bon escient et de manière pertinente. L’actualité sur laquelle vous allez rebondir doit être attrayante pour votre audience mais doit également correspondre à la personnalité de votre entreprise et assurer sa crédibilité. Il convient de se poser les bonnes questions. Oui mais lesquelles ? Une liste dans cet article : http://exclusive.multibriefs.com/content/newsjacking-3-questions-to-ask-before-your-brand-participates

Les questions à vous poser sont les suivantes :

  • Est-ce que le sujet concerne la sphère de notre entreprise ?
  • En combien de temps pouvons-nous créer le contenu ?
  • Avons-nous une nouvelle perspective à apporter au sujet ?

Si vous ne remplissez pas ces conditions c’est le plat assuré ! Un bon newsjacking va permettre en effet de se rapprocher de sa communauté à moindre coût et de créer un engagement important sur la ou les publications qui concernent une actualité précise. Au contraire, un newsjacking de mauvais goût aura des conséquences désastreuses et mènera souvent à ce qu’on appelle un « bad buzz ». Quelques exemples ?

newsjacking-misterassur-defimedia

Newsjacking de Mister Assur, un comparateur d’assurance suite à la mort du patron de Total dans un accident tragique. Image récupérée sur le site http://verybadbuzzblog.com/2015/02/05/mister-assur-pas-toujours/

newsjacking-3suisses-defimedia

Newsjacking de 3Suisses lors des attentats de Charlie Hebdo en janvier 2014 qui reprend l’image symbole de soutien en y intégrant le nom de la marque. Image récupérée sur le site http://www.iconovox.com/blog/2015/01/19/le-betisier-jesuischarlie-1/

J’aimerais attirer votre attention sur un point important : il est tentant de faire du newsjacking lorsqu’on observe que cette technique fonctionne très bien pour d’autres. Cependant il ne faut pas mettre votre stratégie de contenu en danger, une stratégie de contenu qui met souvent du temps à se construire et à devenir crédible mais qui mettrait moins d’une seconde à être anéantie. C’est pourquoi il est parfois plus judicieux, plus prudent, de faire du « newsjacking planifié » qui permet, entre autres, de ne pas faire d’erreurs de précipitation.

Newsjacking planifié : le cas « Retour vers le futur 2 »

Avez-vous remarqué le buzz qu’il y a eu autour du film « Retour vers le futur 2 » récemment ? Si oui, c’est normal et on va vous expliquer pourquoi. Si non, c’est que le 21 octobre 2015 vous étiez sur une île déserte. Tout seul. Sans 4G. 🙂

Alors revenons un instant sur l’actualité qui a déchaîné les foules le 21 octobre : le 21/10/2015 c’est la date à laquelle Marty McFly arrive dans le futur. Pour ce film sorti en 1989, les réalisateurs imaginaient un futur composé de nombreux gadgets, de voitures volantes, de skateboards volants, de chaussures qui se lassent toutes seules,…

On est en 2015 et on n’a pas de voitures volantes. Qu’en est-il du reste ? De nombreux articles se sont amusés à faire la comparaison, en voici un : http://www.cosmopolitan.fr/,ce-que-retour-vers-le-futur-2-avait-predit-pour-2015,1911400.asp Vous voyez où je veux en venir ou vous vous demandez toujours pourquoi je vous parle de « Retour vers le futur 2 » ? Mais oui ! Les marques se sont données à cœur joie à faire du newsjacking sur cette actu ! Mais pourquoi Retour vers le futur 2 a fait le buzz ? Bon ok je vous décris ça en 3 points/conditions :

  • Le caractère exceptionnel de l’événement : il ne peut se produire qu’une seule fois ce fameux 21 octobre 2015 !
  • La trilogie « Retour vers le futur » est devenue culte, une sorte de référence partagée par beaucoup de personnes étant donné le succès des films.
  • Le côté amusant des idées que se faisaient les réalisateurs du futur : de ce côté-là le film est toujours d’actualité. Savoir de quoi sera fait notre futur, avec les avancées technologiques que cela comporte, cela intrigue tout le monde !

Pour en revenir à « Retour vers le futur 2 », c’est donc la notion de « newsjacking planifié » qui a permis à de nombreuses marques de faire le buzz autour de cette actualité. En effet, elles ont pu planifier leur communication autour du sujet car les médias parlaient déjà du 21 octobre 2015 AVANT la date fatidique ! De plus, certaines marques, présentes dans le futur de Marty McFly, telles que Pepsi, Nike et Pizza Hut, en ont profité pour sortir les éditions limitées des produits imaginés par les réalisateurs. Le cocktail parfait pour un newsjacking réussi ! Exemples :

newsjacking-pepsi-defimedia

Capture d’écran du compte Twitter de Pepsi

newsjacking-rvlf-pepsi-defimedia

Image récupérée sur le site http://www.sitesquibuzz.com/2015/10/le-pepsi-de-retour-vers-le-futur-en-vente.html

newsjacking-pizzahut-defimedia

Capture d’écran du compte Facebook de Pizza Hut Belgique

newsjacking-rvlf-pizzahut-defimedia

Image récupérée sur le site http://www.lesoir.be/1022209/article/culture/cinema/2015-10-21/retour-vers-futur-produits-mythiques-disponibles-sur-marche

newsjacking-nike-defimedia

Capture d’écran du compte Twitter de Nike

Image récupérée sur le site http://www.elle.fr/Loisirs/News/Retour-vers-le-futur-Nike-sort-les-baskets-auto-lacantes-de-Marty-McFly-3006655

Image récupérée sur le site http://www.elle.fr/Loisirs/News/Retour-vers-le-futur-Nike-sort-les-baskets-auto-lacantes-de-Marty-McFly-3006655

Que devez-vous retenir de cet article ? Le newsjacking ne s’improvise pas ! Pour le réussir il faut garder un côté exceptionnel, c’est-à-dire ne pas en faire toutes les semaines et privilégier un sujet pertinent pour votre communauté. Mais surtout, le point le plus important c’est de ne pas réagir trop tard sous peine de voir votre flan retomber à la sortie du four.newsjacking-david-meerman-scott Vous voulez en savoir plus sur le newsjacking ? Voici une sélection d’articles sur le sujet :

Summary
Article Name
Newsjacking : un bon moyen de faire le buzz ?
Description
Un article pour découvrir ou redécouvrir le newsjacking.
Author

Plus on partage, plus on possède. Voilà le miracle 🙂